Coin Cinéma

Film #3 – Love, Simon.

Love, Simon est une comédie dramatique américaine. Elle a été réalisé par Greg Berlanti et sortira le 27 juin 2018 dans les salles obscures. Le film est l’adaptation du roman de Becky Albertalli, Moi, Simon, 16 ans, Homo-Sapiens dont la critique est déjà disponible ici.

 

Synopsis


On mérite tous une première grande histoire d’amour. Pourtant pour Simon, c’est compliqué. Il a une vie normale, dans une famille qu’il adore et entouré d’amis extraordinaires, mais il garde pour lui un grand secret: personne ne sait qu’il est gay et il ne connait pas l’identité de son premier coup de cœur, avec qui il communique en ligne. Alors que son secret est menacé d’être révélé, la vie de Simon bascule dans une aventure aussi drôle que bouleversante… Ses amis prendront alors une place essentielle pour l’aider à changer sa vie et découvrir le premier amour.

 

Le Verdict ;


Déjà, je tenais à remercier le Grand Rex pour avoir débuté la série des avant-premières et pour surtout avoir offert les places (j’ai embarqué @LyneObsessions avec moi !), et aussi les distributeurs qui diffusent le film dans tous les cinémas de France, en ce moi de mai. C’est compliqué d’être objectif quand on parle d’une adaptation d’un bouquin qu’on a lu il y a longtemps et qu’on a fortement aimé. Car oui, love, Simon est une bonne adaptation, une très bonne. Je ne peux pas parler du degré de fidélité étant donné que je n’ai pas relu le roman récemment, mais pour en avoir gardé certains souvenirs, tout cela semble avoir été respecté et suivi avec une certaine minutie.

 

Je ne sais même pas par quoi commencer, Nick Robinson est un acteur merveilleux, qui joue extrêmement bien et dégage une certaine sincérité dans son rôle. Quant à Katherine Langford, elle avait déjà fait ses preuves dans la série télévisée, 13 Reasons Why et elle renouvelle à nouveau avec brio. Le duo est parfaitement bien mené et accompagné d’Alexandra Shipp qui commence à se faire un nom et par l’inconnu, Jorge Lendeborg Jr. Ce que j’aime avec ce casting, c’est qu’on a pas à faire à des grands noms du cinéma, quand bien même le film est porté par a 20th Century Fox. Certains sont certes déjà connu du public, mais le casting se doue d’une certaine authenticité qu’on appréciera.

 

Love, Simon est un teen-movie comme on en a déjà fait. Là, o il réussit à se surpasser et à se mettre en tête de file, c’est pour son traitement de la question de l’homosexualité, notamment avec l’aspect du coming-out. Le film ne cesse que de servir des messages positifs, des messages importants et d’une façon plus que parfaite. Le film jongle aussi avec humour et émotion, tantôt on aura l’impression de faire partie de leur bande, tantôt on aura envie de serrer ces héros dans nos bras pour se réconforter. La B.O est aussi magistrale, digne d’un film de cette sorte, et Strawberries & Cigarettes de Troye Sivan est maintenant dans mes chansons favorites.

 

Pour avoir eu la chance de voir ce film deux fois (et bientôt une troisième), je me lasse pas de ce visionnage. On a à faire à un petit bijou, un film qui marquera probablement l’histoire du cinéma par son sujet. Un film que j’aurai aimé voir, adolescent.

 

Allez, ça sert à rien de continuer, c’est un 10/10. Ferme et précis.

5aaace669b89e

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s